Le Jour de Deuil national allemand

Le Jour de Deuil national a été instauré à la mémoire des victimes de la Première Guerre Mondiale par le Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge (association créée en 1919) sur proposition de son antenne régionale de Bavière. Il ne s'agissait pas d'un deuil "imposé" mais de permettre à ceux qui n'avaient pas souffert de la perte d'un être cher de témoigner publiquement leur solidarité avec les familles des victimes. 

La première cérémonie officielle eut lieu en 1922 au Reichstag de Berlin. Le Président du Reichstag de l'époque, Paul Löbe, prononça un discours qui fut suivi avec beaucoup d'intérêt e en Allemagne comme à l'étranger et dans lequel, face à l'hostilité mondiale, il prôna l'idée de réconciliation et de rapprochement. Un comité auquel appartenaient diverses associations - entre autres les principales communautés religieuses et l'Association des Femmes Juives - obtint, sous l'égide du Volksbund, que le Jour de Deuil national soit célébré en même temps dans la plupart des Länder du Reich, en l’occurrence le deuxième dimanche du Carême (Reminiscere). 

Par une loi de 1934, les dirigeants nazis firent du Jour de Deuil National une fête nationale rebaptisée "Jour des Héros". Dès lors et jusqu'en 1945, la Wehrmacht et le parti du NSDAP en étaient les protagonistes et les directives concernant le fond et la forme de cette commémoration étaient données par le ministre de la propagande du Reich. Après la fondation de la République Fédérale d'Allemagne, le Jour de Deuil national fut réinstauré par le Volksbund et célébré pour la première fois en 1950 dans de nombreuses régions, mais surtout lors d'une cérémonie dans la salle plénière du Bundestag. 

Après un accord intervenu entre le Gouvernement fédéral, les Länder et les principales communautés religieuses, la date fut fixée à l'avant-dernier dimanche de l'année ecclésiastique (culte protestant), soit le 33ème dimanche du temps ordinaire (culte catholique). Les Länder garantissent par la loi le maintien de cette journée. Même tant d'années après la guerre, le Volksbund conçoit ce jour de commémoration comme un jour de deuil. Mais le Jour de Deuil national est aussi devenu un jour d'exhortation à la réconciliation, à l’entente et à la paix. 

Aujourd'hui, le Volksbund entretient, au nom du Gouvernement fédéral, les tombes de plus de deux millions de victimes de guerre allemandes dans 832 cimetières militaires de 45 pays. Son action est soutenue par plus d'un million de membres et de bienfaiteurs, ainsi que par le Gouvernement fédéral. La devise du Volksbund est : 

Réconciliation par-dessus les tombes - Travail pour la paix.

Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge e.V.

Spendentelefon: 0561 700 90

Spendenkonto

IBAN:
DE23520400210322299900

BIC: COBADEFFXXX

Commerzbank Kassel